↙ BARRE de NAVIGATION (tête & pied de page) ↘
OU UTILISEZ LE BANDEAU DEFILANT POUR NAVIGUER...
 . . .Hello Russian and American visitors. . .   I especially thank the Russian and American visitors who come to this site, I hope they find what they are looking for? And I invite them to introduce Blogmontagne to their friends by sharing them ... Thank you in advance. . . . . . Привет, российские и американские посетители. , , Я особенно благодарю российских и американских посетителей, которые пришли на этот сайт, надеюсь, они находят то, что ищут? И я предлагаю им представить Blogmontagne своим друзьям, поделившись им ... Спасибо заранее . . . . . . .  . . . . . . . . .
 * Sommaire *
Pour mieux comprendre ce blog...
En 1995, on me demanda d'organiser ce 7ème tour du Mont-Blanc, bien évidemment, vous trouverez sur la toile, une multitude de TMB tous racontés avec beaucoup d'anecdotes truculentes, mais celui-là, c'est le mien et j'y tiens, j'ai eu l'occasion de le faire un certain nombre de fois avec des groupes différents, j'ai toujours fait les mêmes étapes en m'arrêtant aux mêmes refuges et en passant aux mêmes endroits, je vais donc me faire un plaisir de vous en raconter les grandes lignes, vous devriez normalement trouver, ci-dessous, tous les renseignements nécessaires à ce périple, à condition d'en vérifier l'exactitude, certains n° ou adresses ont pu changer depuis, mais si vous vous servez d'éléments que vous auriez trouvés inexacts, soyez gentils de me signaler les modifications que je mette à jour, merci par avance...

Lire le récit de mon septième TMB...

Eh oui ! Vous allez me dire : Encore un énième tour du Mont-Blanc…Pour moi, c’était le sixième du genre et chaque fois avec des coéquipiers différents. Ici, on retrouve « Sipounet »
vous vous rappelez du personnage, c'est le 2ème en partant de la droite sur la photo du bas, j’en parlais dans le sujet la montagne et moi. On retrouve également Christian le gars du SUD/OUEST qui malheureusement n’est plus là (il a perdu la vie dans un accident de la circulation) . Nous étions en tout une dizaine de poilus, (ues) on dit comme ça chez nous, à faire ce tour et ça s’était décidé vite fait et bien sûr, c’était encore moi le chargé d’affaire. Vite fait je dus réserver, téléphoner, confirmer…Etc. Bref voici le grand jour arrivé ; Il y avait des novices dans cette nouvelle équipe, certes des sportifs, mais qui n’avaient pour certains, pas encore effectué un tel périple, rendez-vous compte… Partir avec un sac à dos de 12 à 13 kg, en semi-autonomie, marcher de 6 à 7 h chaque jour et ceci 7 jours durant, coucher et manger en refuge subir les intempéries enfin vivre au grand air avec pour seul moyen de locomotion ses guiboles…Ca en jetterait devant les copains en rentrant de ‘’vacances‘